Nomination de Mama Koite à la CPI

0
363

A l’issue de l’assemblée des Etats parties du fonds d’indemnisation des victimes de la CPI, notre compatriote Mama Koité Doumbia élue membre pour un mandat de 3 ans

Lors de la 1eme session de l’assemblée annuelle des Etats parties au statut de Rome de la Cour pénale internationale, le vote des membres  du fonds d’indemnisation des victimes de la CPI a élu à la  forte majorité à la Haye notre compatriote Mama Koité Doumbia, coordinatrice du fonds pour un mandat de trois ans. Au cours de la présentation du fonds,  le mercredi 22 juin, Mme Doumbia a détaillé sa mission et sollicité la bénédiction  de tous.

La Cour pénale internationale et le fonds d’indemnisation pour les victimes  ont été créés  en 2002 en application du statut de Rome. En effet, 34 des 124 pays que compte l’Assemblée ont ratifié le statut de Rome. Sur ces 34 pays, les bailleurs  dans la zone Afrique ne sont que deux à savoir  l’Afrique du Sud et le Sénégal.

La CPI ayant pour mission de poursuivre et juger les personnes responsables de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, le fonds d’indemnisation des victimes de la CPI,  en ce qui le concerne fournit un appui  aux victimes ayant survécu à ces crimes ainsi que leur famille. Il est investi d’un double mandat. Il exécute les ordonnances de réparation rendues par la Cour contre une personne reconnue coupable.  Aussi à l’aide des contributions volontaires des donateurs, il apporte une assistance aux victimes et à leur famille relevant des situations  dont  la CPI est saisie.

Selon Mama Koité Doumbia, l’objectif du fonds est d’aider les victimes et leur famille à surmonter les préjudices subis afin de pouvoir mener une vie digne  et participer à la réconciliation  et la consolidation de la paix au sein de leur communauté. En effet, le fonds est le premier du genre à s’inscrire dans la dynamique mondiale visant à mettre fin à l’impunité et à promouvoir la justice. «  Il a pour mission d’apporter une réponse aux préjudices découlant des crimes relevant de la compétence de la CPI, en s’assurant que les droits des victimes et de leurs familles sont respectés à  travers des réparations et  l’assistance qu’il apporte » a-t- elle indiqué.

Elle a rappelé que depuis 2008,  le fonds a eu à gérer 8867  victimes de violence sexuelle et sexiste. Environ 1079 victimes de mutilation ont bénéficié d’une réhabilitation physique au nord de l’Ouganda. Ce soutien comprenait des prothèses, de la chirurgie reconstructive… Ainsi près de 20.000  dirigeants communautaires  de base  et les constructeurs de paix en RDC et au nord de l’Ouganda par des campagnes de sensibilisation et d’information visant à promouvoir la guérison et la réconciliation, ont été menés grâce au fonds.

Qui est Mama Koité ?

Veuve depuis décembre dernier, Doumbia Mama Koité est une femme qui a la tête sur les épaules. Elle a commencé sa carrière professionnelle  en sa qualité de professeur d’histoire et géographie avant de devenir plus tard inspectrice de jeunesse et des sports. Parallèlement à cette vocation, elle menait une vie de syndicaliste à l’UNTM, à la CSI et au conseil d’administration de l’OIT à Genève. Avec plusieurs distinctions honorifiques au Mali et  ailleurs, elle a été membre et présidente de beaucoup d’associations notamment Femnet; au conseil économique social et culturel de l’UA; présidente de la plateforme des femmes leaders du Mali; membre du comité consultatif de Onu femme, membre du réseau paix et sécurité de l’espace CEDEAO; membre du Task Force des Nations Unies pour le sommet du millénaire en septembre 2010 à New York et du groupe des experts sur l’efficacité de l’aide suivi et déclaration de Paris…

F. Mah Thiam KONE

LAISSER UN MESSAGE