Où je me tiens ONU femmes Aissata Ibrahim MAIGA

2
2189

« Aujourd’hui, je vis mon rêve car j’ai reçu une seconde chance » Aissata Ibrahim Maiga explique pourquoi la représentation des femmes dans les médias est importante

Depuis ma tendre enfance, j’ai voulu être une professionnelle des médias. Cependant, à 14 ans je suis tombée enceinte et à 15 ans, j’étais mariée. Mes parents m’ont soutenue pour poursuivre mon éducation et ainsi, contre toute attente, j’ai pu obtenir mon diplôme.

Les contributions que les femmes font à tous les niveaux de notre société doivent être reconnues et transmises. C’est ce qui me pousse dans mon travail de journaliste : les jeunes filles doivent avoir la possibilité d’apprendre que les femmes maliennes sont pleinement capables de contribuer au développement de notre pays quand on leur en donne l’opportunité.

Être une femme dans les médias signifie faire constamment ses preuves en termes de compétences professionnelles, afin de ne pas être jugée (voir critiquée) pour le fait d’être une femme. Au Mali, une grande majorité d’hommes ne sont pas conscients de la force des femmes qu’ils perçoivent comme des êtres faibles. Il est important de changer cette perception.

J’ai créé un site web – www.maliennemoi.org – pour raconter les histoires des femmes, pour montrer la femme malienne dans sa diversité, et réduire les perceptions négatives à l’égard des femmes africaines qui existent tant à l’intérieur qu’en dehors de nos frontières.

Il n’y a pas de sujets « tabous » sur mon site Web. Il couvre toutes les questions qui concernent les femmes et les filles et promeut les initiatives des femmes. Nous nous efforçons de présenter des histoires positives de femmes leaders dans la politique, l’économie et la consolidation de la paix, afin de briser les stéréotypes et d’inspirer d’autres femmes.

Je suis une féministe et fière de faire partie de ce groupe de femmes et d’hommes qui croient que tout est possible et réalisable pour une femme.»

Aissata Ibrahim Maiga, 37 ans, est une journaliste malienne qui travaille pour la chaine de télévision nationale et présente le journal de 20 heures. Elle œuvre au plaidoyer en faveur de l’égalité entre les sexes et saisit toutes les occasions pour placer cette question à l’avant-scène de son travail de journaliste. Elle a récemment dirigé un atelier visant à renforcer les capacités de communication du personnel du bureau d’ONU Femmes Mali, pour les aider à améliorer la visibilité de leur travail pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Le travail de Mme Maiga contribue à la réalisation de l’ODD n°5 sur l’égalité des sexes et de sa cible à visant à accroître la représentation et la participation des femmes dans les médias.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN MESSAGE