Maliennemoi au Festival International du Film de Marrakech avec un Hommage au féminin

0
622

Le Festival international du film de Marrakech lève le voile sur une nouvelle séquence forte de sa 17e édition. Après Robert De Niro, le festival rend hommage à deux femmes aux destins exceptionnels: l’actrice américaine Robin Wright (House of Cards) et la réalisatrice française Agnès Varda, qui recevront toutes les deux l’Etoile d’or du festival de Marrakech. Tour à tour photographe, scénariste, actrice, réalisatrice, plasticienne… l’emblématique Agnès Varda est une géniale touche-à-tout.

En 1954, avec peu de moyens, elle tourne son premier long métrage de fiction, «La Pointe courte»  joué par Philippe Noiret et Silvia Monfort, un film qui fera date.

Agnès Varda apporte un souffle de liberté sur le cinéma français et s’apparentera à la Nouvelle Vague, avant  d’annoncer un certain cinéma de la «Rive gauche», qui marquera une différence sociologique et politique pointue.

Depuis, elle  jouit d’une grande reconnaissance internationale (Lion d’or au Festival de Venise, Palme d’or d’honneur au Festival de Cannes, Oscar d’honneur, etc.). Son dernier film, «Visages, Villages» co–réalisé avec le jeune artiste JR et nommé aux Oscars 2018, est une nouvelle preuve de la liberté et de la créativité de cette artiste hors normes.

Aujourd’hui encore, à l’âge de 90 ans, Agnès Varda combine, alterne et met en abîme dans son travail  sa propre vision et sa pratique de la photographie, du cinéma, de la vidéo et de l’espace. Révélée par le succès planétaire de «Forrest Gump» en 1994, forte d’une riche carrière au cinéma, Robin Wright a, de son côté,  alterné les grandes productions et les rôles marquants dans des films indépendants (Crossing guard, She’s so lovely, Incassable, etc).

En 2013, sa carrière prend un nouvel envol grâce à la série culte «House of Cards», où elle incarne le rôle de Claire Underwood, l’un des personnages féminins les plus marquants et les plus fascinants dans l’univers des séries contemporaines.

Elle a reçu plusieurs nominations et récompenses, dont le Golden Globe de la meilleure actrice pour son interprétation de «Claire Underwood», faisant d’elle la première actrice à remporter cette récompense pour une série télévisée sur le Web. Robin Wright a également été nommée plusieurs fois aux «Primetime Emmy Awards» dans la catégorie actrice principale pour «House of Cards» entre 2013 et 2017, et la catégorie série dramatique en 2016 et 2017 en tant que productrice de la série. Reconnaître les femmes dynamiques afin que d’autres s’inspirent de leurs courage c’est aussi la ligne éditoriale de maliennemoi, d’ou notre présence à cette messe du cinéma africain et du monde.

 

LAISSER UN MESSAGE